L’art de vivre inspiré de la Psychogénéalogie

Cet article fait suite au  Manifeste sur l’importance de la PsychoGénéalogie

La Psychogénéalogie, c’est un état d’esprit. Je l’ai toujours eu. Depuis tout petit, en solitaire, je me suis toujours attaché à avoir mes références, mon sens critique et ma pensée, celle qui me correspondait. Par conséquent, j’ai toujours eu des inspirations différentes des autres. Une aspiration à me tourner vers ceux qui nous ont précédés et qui, par leur longue expérience, ont beaucoup à nous apprendre.

Tout ceci pressé, concentré et mélangé au fil des années ont donné cet art de vivre auquel j’applique chaque mini-expérience de ma vie actuelle dans l’espoir de toujours devenir un homme meilleur.

Cependant, avant toute chose, j’aimerais commencé par cette citation de Niestzsche afin que personne ne se trompe sur mes intentions.

« Défendons-nous d’enseigner cette doctrine comme une soudaine religion ! Elle doit se diffuser lentement, toutes les générations doivent la cultiver et mûrir à son contact, – afin qu’elle devienne aussi un grand arbre qui ombragera l’humanité à venir » (Nietzsche).

 

1. La confiance 

C’est l’Amor Fati, l’amour du destin, l’amour de l’Eternel, l’amour de ce qu’il s’est passé comme la cause de la Victoire remportée sur la vie et qui a pour résultat mon présent, un présent exquis, un présent que je désirerais vivre et revivre sans m’être une seule fois posé la question. C’est l’Eternel Retour. Sentir que ce que je vis aujourd’hui, c’est mon destin et aimer ce destin quel qu’il soit.

N’ayons pas peur de notre futur car il nous réserve de sacrés bonnes surprises. Il faut en être sûr ! Il faut en être convaincu !
Car souvent, on craint quelque chose et finalement c’était pas si terrible que ça.
Et tant que l’événement craint n’est effectivement pas arrivé, il n’y a pas de raison d’angoisser.
C’est un travail quotidien de s’en convaincre et c’est cela modeler sa « réceptivité » 

2. La connaissance

Pour l’aimer il faut qu’il corresponde à nos besoins, nos besoins les plus profonds, les plus enfouis. Donc il faut se connaître en admettant qu’on ne se connaît jamais assez. Et pour cela il faut apprendre beaucoup. Amasser de la connaissance. Reconnaître que tout est lié dans l’univers et que par conséquent si les autres en savent plus, nous en savons plus nous aussi. « C’est une marque de goût fin, de discerner ce qu’il y a d’excellent en chaque chose »

La connaissance de soi bien évidemment. Il n’y a que comme ça qu’on arrive à un niveau de discernement suffisant afin de savoir ce qui est bien pour soi et ce qui ne l’est pas.
La connaissance en général et le partage de connaissance c’est l’étape d’après. La connaissance ne se divise pas mais se multiplie quand c’est un don. Et tout le monde en profite

3. L’humilité 

Toutefois il est important de ne pas se croire supérieur car ce n’est pas parce que nous avons compris ce qui précède que nous devons nous croire au-dessus des autres.

Au contraire, nous devons adopter l’attitude inverse. L’humilité, le calme, la sérénité, le secret, le silence, la retraite, etc. Car nous ne nous connaîtrons jamais assez donc nous sommes condamnés à n’être pas parfait. Mais en ayant ces comportements, l’effet de nos actions et de nos décisions surpasse l’idée et l’attente, cela fait plus d’honneur. Et en plus cela n’écrase pas l’ego d’autrui. On peut ainsi être fier de soi sans prendre le risque de blesser les autres.

 

4. L‘indépendance

Inversement si nous ne voulons pas que notre propre ego soit blessé, apprendre à être indépendant de nos passions et des autres. Le but est d’être maître de soi-même pour se faire admirer comme invincible.

 

Mais le « comment » fait beaucoup.

 

5. L’art et la Beauté

Avant tout par l’art et la beauté. Appréhender nos goûts et les assumer pleinement. Pour que chaque journée participe à l’Eternel Retour. « Sans l’art, l’homme ne sait rien comme il faut » et nous savons maintenant l’importance de la connaissance.

 

« la Nature Nous épargne le meilleur afin que nous ayons recours à l’art »

 

6. La Nature

Je l’ai dit, tout est lié dans l’Univers et nous sommes nous-mêmes une partie de la Nature. Nous ne pouvons donc pas faire sans. Il nous faut trouver la place dans le Monde, dans l’organisation mise en place par la Nature donc l’organisation naturelle des choses.

 

7. Etre fier de soi

L’on sait que sa place est trouvée quand nos besoins primitifs sont comblés. Lorsque nous sommes fiers d’une part et lorsque nous vivons pleinement les événements, lorsque nous vivons des choses fortes de sens pour nous.

 

 Une fois que l’homme a compris cela, il aura compris mon art de vivre.

 


 

A partir de cet écrit, deux projets s’ouvrent alors.

 

 

Le premier projet

 

Le premier projet sera le plus rapide à être exécuté. Les prochains articles seront consacrés à détailler cet art de vivre auquel je me réfèrerai constamment.

Vous l’avez vu, cet art de vivre est une vision très personnelle dont chacun pourra s’inspirer. Elle découle de mes lectures, des interprétations que j’en ai eu, des événements de ma vie qui m’ont marqué et surtout surtout cette vision découle du respect profond que j’ai envers nos ancêtres et envers leurs connaissances sacrées.

Cet art de vire est un mélange de manière bien française, de philosophie éternelle (Grecs  anciens, Spinoza, Nietzsche et tant d’autres), de culture judéo-chrétienne, de psychologie empathique, de développement personnel, de psychogénéalogie et de tant d’autres disciplines.

Cet art de vivre est une inspiration plus qu’une théorie. Une inspiration de mes lectures et des échanges qui m’ont marqué.

Il faut donc bien entendre ici qu’un art de vivre évolue mais que je vous présenterai le socle immuable qui guide ma vie.

 

Les 3 lignes directrices de ce projet


Section 1 . La réalité = Dans quelle réalité s’inscrit-on pour mettre en pratique son art de vivre ? Quel contexte doit-on appréhender pour mener à bien son art de vivre ? Comment accepter la réalité ?

Section 2 = Attitudes et comportements à avoir envers toute chose. C’est-à-dire la conduite à tenir. C’est quelque part le but à avoir pour toute action et pour toute décision.

Ok mais comment fait-on ?

Section 3 = ce qu’il faut avoir en tête pour accéder à cet art de vivre. Ce à quoi on doit se rapporter quand on est perdu. Se rappeler ces choses là quand ça ne va pas dans la vie par exemple.

 

C’était donc les 3 sections, les 3 grandes lignes directrices de mon art de vivre.


Détails de la section 1 sur la Réalité

Pour la section 1 sur la réalité

Voici un les thèmes qui seront abordés. Peut-être qu’ils ne vous diront rien mais c’est au moins pour vous montrer que la section sera bien détaillée avec des éléments techniques inspirés de la philosophie, de la psychogénéalogie et parfois de bons bouquins de développement personnel :

PARTIE 1. L’Amor Fati

CHAPITRE 1. Les deux approches de l’Amor Fati

CHAPITRE 2. Du tragique au Psychodrame

CHAPITRE 3. l’HEITERKEIT

CHAPITRE 4. Le VERSUCH

 

PARTIE 2. La Volonté de puissance (la Victoire)

CHAPITRE 1. Vers notre propre échelle de valeurs

CHAPITRE 2. Valeurs et contre-valeurs

CHAPITRE 3. Le Surhomme

 

PARTIE 3. L’Eternel Retour

 

PARTIE 4. La Connaissance

CHAPITRE 1. La connaissance de Soi

 

Et après… Les deux autres sections

Pour la section 2 et 3, les thèmes abordés par exemple seront l’humilité, l’ego, les passions, la beauté, la nature, la fierté et ce qui a du sens pour nous.

C’est donc un projet d’envergure et ambitieux, certes mais qui a le mérite d’être complet et de vous faire avancer dans la compréhension des obstacles de la vie. Ce projet a le mérite de vous faire réfléchir aussi car c’est très important afin d’adapter cet art de vivre avec votre situation et de le personnaliser à votre vie.

Vous relevez le défi avec moi ?

 

 

Le second projet

 

Le second projet sera d’inscrire pendant un temps dans un carnet chaque jour mon application dans ma vie de cette expérience de développement personnel.

Ainsi vous verrez les difficultés qui s’opposent à une bonne application de cet art de vivre même pour quelqu’un comme moi qui en est convaincu.

Les questions que je me pose. Les réponses que j’y apporte.

Les basses difficultés de la vie, souvent honteuses. Et pourtant, on a chacun les siennes et si je veux que vous compreniez comment j’applique mon art de vivre il faut bien que je les expose au grand jour.

 

  Je ferai quand même quelques courtes vidéos pour que ce soit dynamique. 

 

A très bientôt!

C’était un article un peu spécial, ébauche de ce que va devenir le blog. Pour votre plus grand plaisir j’espère !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.