Sommes-nous tous conditionnés pour répéter le même schéma ?

 

Comment en arrive-t-on à répéter les mêmes schémas? Les mêmes comportements ? Par la mémoire et le conditionnement qu’on a subi sans s’en rendre compte.

 

C’est parce que nous sommes conditionnés.

On ne se rend pas compte. Et on fait : on reproduit. Tout simplement. Alors pour éviter de répéter les mêmes schémas familiaux bêtement, je vous propose de comprendre le mécanisme du conditionnement.

Ainsi, vous pourrez l’analyse et commencer une introspection pour savoir, si oui ou non, vous êtes conditionné et si c’est le cas, pour savoir si vous restez en accord avec ce conditionnement.

Si vous le voulez bien, commençons ensemble à comprendre ce mécanisme qui se sert, en premier lieu, de la mémoire pour se mettre en action. La mémoire inconsciente évidemment.

Mais avant, sachons d’abord ce que c’est que la mémoire simplement consciente.


 

1. La mémoire consciente

La mémoire consciente, la mémoire qui se connaît, la mémoire lucide s’oppose de manière évidente à toute répétition car l’individu qui se souvient clairement et consciemment d’une situation ne répète pas a priori  la même attitude. Surtout si cette attitude n’a pas apporté les effets escomptés.

Par conséquent, l’individu manifestera un apprentissage dans le cadre de la mémoire consciente.

L’apprentissage est la base du fonctionnement de la mémoire. Comme je l’expliquais dans l’article suivant : La Puissance des Emotions

cerveau conditionnement mémoire conscient incosncient

 

 

Suite à cette apprentissage, l’individu mémorisera ce qu’il a appris. S’en suit donc logiquement une évolution dans son comportement. Il va dans la direction d’un meilleur comportement donc il ne répétera pas à l’identique, hormis s’il a appris que sa réaction ou son attitude était parfaite. Mouais, c’est plutôt rare quand même !

L’individu n’aura alors pas recours aux mêmes réponses que par le passé. Nous sommes d’accord ?

 

 

2. La mémoire inconsciente

 

La répétition équivaudrait, si elle a lieu, à un échec de cette fonction mnésique (lié à la mémoire). Cela vaudrait dire que la mémoire consciente est défaillante.

2 possibilités….

Soit que l’attitude passée n’a pas été imprimé dans la mémoire de l’individu.

Soit que l’attitude passée a justement été imprimé mais dans l’inconscient. Comme si nous avions une habitude qui devenait un réflexe incontrôlable. Nous avons cette attitude dans la mémoire et nous la reproduisons parce que nous touchons ici à la mémoire inconsciente.

 

inconscient conditionnement

 

En effet, le passage à l’action peut emprunter deux circuits différents : le circuit court et le circuit long. Je ne vais pas passer par des termes médicaux incompréhensibles pour vous expliquer.

Mais, en gros, lorsqu’on reçoit un stimulus, il passe en général par la partie du cerveau qui « analyse » et ensuite passe à l’action si l’analyse a conclu qu’il le fallait.

Cependant, parfois, le stimulus passe directement à la partie du cerveau qui « agit » sans analyser. C’est ce qu’on appelle un réflexe. Comme lorsqu’on nous fait peur. Ou comme quand on est en conditionnement émotionnel.

Un peu comme le Réflexe de Pavlov ou conditionnement pavlovien. Connaissez-vous?

 

3. Le conditionnement

Ces conditionnements sont les résultats d’un apprentissage dû à l’association entre des stimuli de l’environnement et les réactions automatiques de l’organisme. Des réactions qui deviennent non-volontaires.

 

Le test de Pavlov a consisté à constater d’abord que les chiens du test salivaient lorsqu’il sentait ou voyait de la viande. Pavlov produisit des stimuli comme des sifflets, des métronomes ou encore des fourchettes qu’il faisait résonner. Les chien ont fini par saliver avant même qu’on leur présentât la viande, simplement en entendant les sifflets, métronomes ou bruits de fourchettes.

 

chien pavlov conditionnement

 

D’après Joël Ignasse de Sciencesetavenir.fr, Pavlov aurait remarqué qu’au fil des générations, ses chiens auraient besoin de moins de séances de conditionnement pour se mettre à saliver en entendant le signal sonore. Preuve que le conditionnement pavlovien se transmet, au moins en partie, aux générations suivantes.

 

 

4. Le conditionnement familial

Une fois qu’on a parfaitement compris le concept de conditionnement, il est beaucoup plus facile d’appréhender le concept de répétitions familiales liées au conditionnement.

Une fois qu’on a compris aussi que le conditionnement s’atténue au fil des générations (s’il n’est pas remplacé par un autre!)

Après quoi, on aura compris que l’éducation peut entraîner des réflexes de pensée ou même d’actions. Surtout quand la famille vit en vase clos, soit sans contact avec l’extérieur, soit des contacts extérieurs uniquement avec des personnes du même milieu social, qui pourrait être de la même famille en somme.

Comment penser qu’autre chose qu’une Grande Ecole pourrait nous intéresser pour nos études quand nos parents ont en fait une et nous ont fait savoir que c’était le seul moyen de réussir et qu’il ne montrerait de la reconnaissance (voire de l’amour) que si leurs enfants réussissaient. Vous conviendrez avec moi que c’est un peu compliqué de ne pas répéter le même schéma. C’est un bel exemple de conditionnement.

 

grande école schémas familiaux répétition conditionnement
Une Grande Ecole, symbole de réussite

 

Un autre exemple classique : lorsque un père bat son fils et que lui-même bat son fils par la suite. Cette répétition est loin d’être systématique mais ça arrive. Il s’agit alors d’un conditionnement du style :

« c’est la vie, c’est comme ça. Tout le monde subit ça parce qu’il n’y a pas de choix. Un enfant doit comprendre que « bla, bla, bla » et de toute façon, il n’y a que le bâton qui marche. Si je n’avais pas été battu, je n’aurais pas eu une bonne éducation, etc, …, etc. »

Ayez quand même en tête que dans les faits, le conditionnement est plus pernicieux, plus pervers. Car il s’étale sur le temps long ; il fonctionne par petites insinuations, par des micro-gestes, par des sous-entendus ; il associe des idées et des images qui ne seront pas du tout liées pour un autre.

 


Heureusement, le libre-arbitre atténue ce conditionnement. Nous pouvons remettre en cause les présupposés et questionner nos propres a priori.

Parfois, un cadet ne va pas répéter le même schéma et il aura autant d’amour que l’aîné. Lequel aîné se dira alors à part lui que finalement il ne veut plus faire une Grande Ecole car il s’est rendu compte qu’il ne souhaitait l’intégrer que parce qu’il croyait que c’était la seule solution pour continuer à avoir de l’Amour de ses parents.

 

Toutefois, les conditionnements peuvent être très profonds et très imprégnés dans l’inconscient. Ils sont donc très loin des exemples (un peu simplistes à dessein) que je vous ai donnés.

Le conditionnement peut aller jusqu’aux traumatismes psychiques ou physiques. Autant vous dire qu’à ce stade, ce ne sont plus simplement de simples réflexes. Ce sont des pathologies dont on a du mal à se défaire.

 

conditionnement pathologies psychologiques

 

 

En effet, on a vu dans l’article précité La Puissance des Emotions que ces conditionnements familiaux pouvaient entraîner des pathologies comme la phobie ou l’anxiété généralisée (c’est-à-dire sans cause claire et explicite).

 

 

5. Les solutions aux mauvais conditionnements

 

Il est possible d’utiliser des méthodes de conditionnement pour effacer ou atténuer les conditionnements familiaux qui nous bloquent ou qui nous handicapent dans la vie. Voici quelques exemples :

Le contre-conditionnement 

Il est possible d’associer progressivement le stimulus conditionnel (déclenchant une réponse bien précise) à un nouveau stimulus déclenchant une autre réponse complètement incompatible ou complètement opposée à la réponse que nous voulons combattre ou supprimer.

Cette méthode est une technique de base dans l’entraînement canin. Le nouveau stimulus est souvent une récompense.

Exemple dans le conditionnement de l’agoraphobie.

Stimulus : le monde qu’il y a

Conditionnement : la fuite

Nouveau stimulus : S’il y a du monde c’est que le lieu est intéressant, on va y trouver du plaisir donc nous devons y aller pour nous sentir bien. Cette nouvelle idée, cette nouvelle association va demander plusieurs séances de psychanalyse.

 

Désensibilisation systématique 

Cette technique consiste à faire disparaître graduellement la réponse à supprimer, souvent une réponse « de peur ». On présente, au rythme de la personne, des représentations du stimulus conditionnel, de la moins phobique à la plus phobique. C’est une sorte de confrontation progressive pour montrer que l’association entre le stimulus et la réponse est fausse : on casse alors le conditionnement.

 

Exemple encore avec l’agoraphobie : la personne va aller dans un endroit où il y a quelques personnes. Elle va se confronter à la situation jusqu’à qu’elle ne ressente plus du tout de peur. Elle passera ensuite à un lieu un peu plus « bondé » et idem, elle répétera cette situation jusqu’à que la peur lui soit inconnue en pareil lieu. Etc.

 

agoraphobie conditionnement

 

Immersion 

Il s’agit d’affronter directement le stimulus conditionnel. Cette technique n’est pas adaptée à tout le monde. C’est la fameuse « douche froide ».

Exemple avec l’agoraphobie toujours. On emmène la personne dans l’endroit le plus bondé de la Terre. Ce sera un choc mais par la suite, les autres endroits lui paraitront beaucoup moins rempli de monde et surtout elle ne ressentira plus d’anxiété. Encore une fois, cette technique n’est pas fait à tout le monde et seuls les psychiatres, psychologues ou psychanalyses pourront décider qu’il s’agit du bon profil de patient pour cette méthode.

 

Il existe désormais des stimulus kinéstésiques qui consistent à stimuler l’hémisphère droit et l’hémisphère gauche en simultanée sur la base de l’EMDR. Néanmoins, l’EMDR n’a pas fait preuve d’une efficacité scientifique. Donc attention.

Cette technique se fait en séance par des psychanalystes spécialisés en EMDR donc pas tous les psychanalystes ou psychiatres.

 

Et vous, pensez-vous avoir été conditionné ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.