Etre décoré de la légion d’honneur par Napoléon lui-même


 

Jean-Claude ZAMARON
N° Sosa :
Voir l arbre
Père :
Mère :

 

Aux archives publiques, sont conservés les états de services de Jean-Claude ZAMARON dont voici la copie. Il a commencé sa carrière militaire en tant que  simple soldat d’infanterie. Avant de prendre une retraite méritée en 1809, il était Capitaine du prestigieux 8e régiment de hussards.

 

chevalier légion honneur

 

 Transcription :

 

  • Entre comme soldat au 8e régiment Austrazie Infanterie le 7 novembre 1782
  • Chasseur, Compagnie d’Auvergne le 1er mai 1786
  • Caporal, Compagnie Stockoi (?) le 1er mai 1790
  • Brigadier, hussards de jemmapes le 16 avril 1793
  • Maréchal des logis, idem, le 1er mai 1793
  • Passé avec ce grade au 8e régiment de hussards le 9 floréal an 2 (28 avril 1794)
  • Sous-lieutenant le 7 floréal an 7 (26 avril 1799) au même régiment
  • Lieutenant le 26 messidor an 11 (15 juillet 1803), idem
  • Capitaine le 18 mars 1807, idem

  • A fait les campagnes des années 1e, 2e au Nord. 3, 4, 5 au Rhin. 6, 7 en Helvétie. 8, 9 au Rhin. 12 et 13 sur les côtes. 14, 1806, 1807, 1808 et 1809 à la Grande Armée.
  • Blessé d’un coup de feu le 16 nivôse an 2 (5 janvier 1794) au pont brulé en Hollande.
  • A eu la jambe cassée le 7 nivôse an 13 (28 décembre 1804) en escortant une flotille de Calais à Boulogne.
  • Fait prisonnier à Gueding (?) le 7 frimaire an 14 (28 novembre 1805) après avoir reçu plusieurs coups de lance.
  • Blessé d’un coup de feu le 7 février 1807 à Eylau à la jambe droite. Ce jour-là, Napoléon lui remet la légion d’honneur à l’aide de sa propre médaille (nomination confirmée le 1er octobre 1807 et renouvelée par Louis XVIII le 21 mars 1820).
  • Blessé sur la Passarge le 8 juin 1807 d’un coup de feu à la tête et de plusieurs coups de lance sur le corps.

 


 

Pour les amateurs d’histoire, ou si vous voulez simplement en savoir plus

 

Il est fort probable que le 28 novembre 1805, il soit fait prisonnier suite à la défaite de la Bataille de Wischau. Mais l’histoire ne dit pas s’il a été libéré à temps pour participer à la fameuse victoire d’Austerlitz, le 2 décembre 1805…

Vous pouvez en apprendre plus sur la Bataille d’Eylau -lors de laquelle Jean Claude ZAMARON s’est illustré- ici  Bataille d’Eylau

La Passarge est une rivière qui se jette via la Vistule dans la mer Baltique. Cette rivière est aujourd’hui en Pologne. C’est derrière elle que Napoléon a décidé de retirer son armée après la Victoire de la Bataille d’Eylau. Cette bataille, même si  c’était une victoire, a épuisé et décimé la Grande Armée.

Info à confirmer mais d’après mes recherches, le 8e régiment de hussards appartenaient au IVe corps de la Grande Armée commandé par Soult.

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *