Déjouer les Prophéties familiales

 Les prophéties familiales sont une sous-catégorie de ce qu’on appelle plus largement les prophéties auto-réalisatrices.

En psychologie, une prophétie auto-réalisatrice est, à la base, une définition d’une personne ou d’un événement.

 

1. Partons de 2 exemples de Prophéties familiales

 

Par exemple un père qui dit à son fils qu’il ne réussira jamais dans la vie car il voit bien qu’il se comporte comme son grand-père qui a ruiné la famille.

Ou une grand-mère qui dit à sa petite fille qu’elle doit se méfier de tout le monde car « les gens gentils sans arrière-pensée, ça n’existe pas ».

À partir de ces deux exemples à votre avis que vont faire le fils et la petite fille?

Faute d’appui ou de soutien extérieur, le fils se convaincra lui-même qu’il n’est effectivement pas destiné à réussir, qu’il n’arrivera à rien et que ses projets sont vains quels que soient les efforts qu’il soulèvera.

Nous rentrons dans ce fatalisme dont je parlais dans mon manifeste : Manifeste sur l’importance de la Psychogénéalogie

Exhibit iPhone Blog Graphic

 Manifeste sur l’importance de la Psychogénéalogie

 

En effet, dans celui-ci j’oppose le nihilisme de notre modernité à la volonté de puissance inventée par le philosophe au marteau, Nietzsche.

C’est exactement ce que causent les prophéties familiales qui sont souvent des prophéties à visées « pessimistes » : elles empêchent, elles annihilent, elles détruisent tous projets ou velléités que l’individu aurait. Elles peuvent être dévastatrices.
Fort de l’expérience de sa grand-mère, la petite fille se persuadera même que les gens sont effectivement indignes de confiance. Elle développera par la suite une sorte de mini paranoïa qui fera qu’elle cherchera toujours la petite bête jusqu’à ce que sa conclusion se vérifie car « c’est obligé », derrière tout acte il y a un intérêt parfois bien gardé. Elle ne pourra se résoudre à ce que quelqu’un donne de manière désintéressée par exemple.

 

2. Le mécanisme d’une Prophétie familiale

Vous le comprenez maintenant, ces prophéties sont dites auto-réalisatrices car s’il n’y avait pas de prophétie qui avait été, à la base, édicté, il n’y aurait pas non plus les conséquences de cette prophétie, c’est-à-dire sa réalisation.
Une prophétie sur quelqu’un ou sur un fait revient à fermer le champ des possibles. Ainsi il faut faire très attention à rester ouvert à l’autre, à respecter autrui, à comprendre que les gens sont différents et que même si on ne les comprend pas toujours, ceci ne doit pas poser de problème ou être à être à l’origine d’une méfiance absolue par exemple.

Par exemple, si la manière blasée de recevoir une information importante nous irrite chez quelqu’un, demandons-nous pourquoi cela nous irrite et dans un deuxième temps, demandons-nous ce dont on pourrait prendre chez cette personne pour nous en inspirer.

 

Et essayer de ne pas être à l’origine d’une prophétie auto-réalisatrice, pour ses enfants avant tout, mais aussi pour quiconque finalement.

Au début, on ne se rend pas compte que nous sommes à la source de certaines prophéties auto-réalisatrice dans notre famille. À force d’efforts et d’observations, on s’en rend compte sans s’empêcher de les édicter. Et puis progressivement on arrive à s’empêcher de fermer les portes aux autres par formation de prophétie autoréalisatrice qui n’ont même pas d’argumentaire solide.

 

Évidemment selon les cas les prophéties se réalisent plus ou moins.

3. Et quels sont les éléments pour qu’une prophétie familiale soit entièrement auto-réalisatrice ?

 

1. La personne qui énonce cette prophétie a une position importante dans la famille. Pour de multiples raisons, la famille est hiérarchique : pyramidale (les grands-parents sont écoutés comme des sages tandis que les enfants sont ignorés) ou ascendante (des personnes ont pris « l’ascendance » à l’intérieur même de la famille et il y a donc des personnes plus écoutées que d’autres selon des règles implicites)

 

2. Si la personne a un âge mûr, il y a forcément plus de chance qu’elle soit écouté ou en tout cas pris au sérieux quand elle donnera des conseils ou qu’elle énoncera une « prophétie »

 

3. La personne a un charisme fou. C’est plus rare mais il arrive qu’une personne charismatique profite de la situation pour assoir un pouvoir plus large encore et comme il est écouté, il fait un peu ce qu’il veut.

 

4. Quand la solidité de l’expérience de vie est validé par la communauté. Un grand-oncle qui est parti à l’aventure et qui a réussi sa vie aux dires de toute la famille. Ces personnes-là jouent des rôles de modèles et d’exemplarité. Quand ces personnes énoncent une prophéties auto-réalisatrice à un adolescent qui construit sa personnalité, par exemple, attention aux conséquences !!

 

5. L’ouverture ou la fermeture de la famille à son extérieur, aux autres comptent énormément. L’ouverture permet la comparaison et surtout de comprendre que d’autres normes sont possibles si nous avons l’intuition que celles qui dirigent notre famille ne conviennent pas à notre personnalité.

Parce quand on ne sait pas qu’on peut être apprécie pour nos qualités, on aura tendance à penser que nous n’avons que des défauts.

 

6. La sensibilité de la personne qui reçoit la prophétie a une importance cruciale dans le fonctionnement de cette prophétie. En effet, selon les individus, l’accueil d’une même prophétie ne sera pas la même.

Ici, c’est en fonction du flux d’émotions. Autrement dit, si l’émotion qui sort de la prophétie touche au plus profond de l’être, de sa sensibilité et de son psychisme, alors la prophétie sera d’autant plus auto-réalisatrice.

 

7. La diversité des soutiens et des appuis reçue dans sa propre famille est souvent capitale. Surtout quand la famille est fermée au monde extérieur.

En effet, sans soutien, il est presque impossible de croire véritablement en soi et donc de réussir à se dire que la prophétie n’est pas bonne et donc de ne pas faire en sorte qu’elle soit auto-réalisatrice.

 

8. Parfois même, le rang dans la fratrie compte beaucoup.

S’il a un rang propice à suivre la personne qui édicte la prophétie, évidemment, bingo! La prophétie sera autoréalisatrice.

Ce sera par exemple quand on a le même rang dans la fratrie et le même sexe que le prophète quoiqu’en général, dans ce cas, le prophète ne nous voudra pas de mal. Donc ce serait plutôt si on le même rang mais pas le même sexe ou si les deux sont des hommes (les garçons adolescents sont ceux qui ont le plus besoin de modèle) et que le prophète aussi est un homme sans que les deux soient du même rang dans la fratrie.

 

Ou si la personne qui reçoit la prophétie a un rang dans la fratrie « contraire » à la personne édictant la prophétie, il y aura plus de probabilité à que l’individu aille à l’encontre de la prophétie.

Exemple de rang de fratrie « contraire » : le troisième dans une famille de 5 enfants aura plus de chance d’être à l’écart (hors « numérologie » des rangs de fratrie) donc il aura plus de chance d’être victime de prophétie familiale.

 

4. Décourager et non protéger : ne pas se tromper sur le véritable but d’une Prophétie familiale

Comme beaucoup de leviers psychologiques, la prophétie familiale rentre dans le système d’émotion des personnes qui composent la famille.

Quand la mémoire familiale va plutôt jouer sur le plaisir ou la douleur qui sont deux émotions intenses qui va nous permettre de nous souvenir des événements de notre vie. Les prophéties familiales vont plutôt jouer sur le levier psychologique des émotions du soutien : Encourager décourager sont les buts uniques familiales. Que la personne qui édicté en ait conscience ou pas, ce seront les seules conséquences. Malheureusement, les personnes prophétiques se défendront toujours de décourager en avançant plutôt l’argument de protéger d’une menace qui arrivera sûrement de toute façon.

Alors nous aussi faisons attention !

 

Maintenant que vous savez comment fonctionne une prophétie familiale et surtout quel est le but caché derrière une telle démarche, vous avez toutes les clefs en main pour contrecarrer le plan des personnes à l’origine de ces prophéties.

Vous pouvez aussi identifier ces personnes, en tout cas celles qui ont un grand impact sur vous grâce aux constellations familiales.

 

Voici un exemple d’analyse en constellation familiale qui pourra vous inspirer si vous êtes victime d’une prophétie familiale :

Constellations familiales : Victime et persécuteur. Pour être en paix, fais preuve d’amour et non de violence

 

De manière générale, les prophètes sont rarement des diseurs de « bonnes » aventures. Alors n’hésitez pas à vous éloigner comme vous pouvez de ces personnes à ondes négatives. Elles sont menaçantes pour vous, voire toxiques.

Accrochez-vous pour cela à un soutien dans la famille même (idéal) ou à un appui extérieur, ce qui est très bon pour s’ouvrir aux autres et en plus sortir de sa zone de confort : Sortir de sa zone de confort en PsychoGénéalogie

Ou accrochez-vous à un thérapeute qui vous ouvrira les yeux plus facilement que vous ne le saurez faire.

 

Après tout cela, promettez-moi donc que vous ne serez pas de ces gens qui professent des prophéties auto-réalisatrices 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.