La Puissance des Emotions – Transmissions et pathologies de la mémoire familiale

 La mémoire se fixe sur les émotions pour que les individus gardent en tête des souvenirs qui constituent une partie de cette mémoire. Et en se fixant sur les émotions pour perdurer, cette mémoire se transmet aux autres sans que l’individu en est véritablement conscience car c’est plus fort que lui. Et c’est pourquoi la psychogénéalogie insiste tant sur l’importance des émotions dans les transmissions intra-générationnelles.

La mémoire utilise donc les émotions comme véhicule.

La mémoire familiale n’échappe pas à cette règle. Elle est même plus que tout autre mémoire concernée par les émotions puisque la famille est le centre de ce qui façonne notre identité et notre être.

Oui, les émotions se transmettent aux autres. Comme un sourire est contagieux.

 

émotions sourire
Sûr, vous avez souri !! Ahaha, je vous ai eu !

 

Les émotions se transmettent donc aux enfants. Enfants qui sont d’ailleurs de véritables « éponges émotionnelles ». Donc rien ne leur échappe, même s’ils n’ont pas les mots pour décrire ce qu’ils ont compris.

Une part de ces émotions reste ancrée en nous une fois devenu adulte et ça y est : la mémoire, une pensée, une pathologie ou une manière d’être se sont transmis.

Et ainsi de suite.

La psychogénéalogie est donc bel et bien une réalité. CQFD.

En revanche, la plasticité de notre cerveau a pour conséquence une modulation des émotions que nous recevons des générations précédentes. Rarement une suppression par contre.

Donc de génération en génération, chacun apporte sa « touche » émotionnelle et l’ajoute ou modifie la précédente.

 

toutes les émotions smileys

 

A tel point d’ailleurs qu’on peut affirmer qu’au bout de la quatrième génération, il n’y a plus trace des émotions de base, ceux des arrières-grands-parents.

Ouf, on ne peut s’occuper que de trois ou quatre générations en psychogénéalogie.

Mais comment ça se passe exactement ?

Explication du fonctionnement de la transmission intra-générationelle et les conséquences… Parfois désastreuses.

 

Source : Ilios Kotsou dans « Intelligence émotionnelle et management« 

 

1. Comment fonctionne la mémoire ?

 

Par l’apprentissage

 

L’apprentissage est un processus qui permet de conserver des informations, des états affectifs et des impressions capables d’influencer notre comportement.

Dans cette définition, le groupe de mots « conserver des informations » est important.

 

Une autre définition pourrait être  : modifications durables du comportement d’un sujet grâce à des expériences répétées.

Dans cette dernière, le mot « expérience  » est très important.

 

émotions apprentissage connaissance

 

Dans les 2 définitions, ce qui revient, c’est l’impact sur le comportement qui fait suite à l’apprentissage, premier maillon de la mémoire.

 

La mémoire, c’est ça : des expériences (comme des émotions) qui nous permettent de conserver des informations (liées à ces émotions) et qui, par là même, auront un impact direct sur notre comportement, nos décisions, notre manière d’être, etc.

 

 

2. La mémoire à long-terme

Il existe 2 types de mémoire à long-terme : la mémoire consciente et inconsciente.

 

La mémoire consciente recouvre d’une part les souvenirs (événements biographiques, de l’ordre d’une mémoire épisodique)

et d’autre part la mémoire sémantique (mots, idées, concepts) grâce à laquelle on sait ce que signifie le mot « tomate » par exemple.

 

Ensuite, la mémoire inconsciente. C’est d’une part la mémoire procédurale (la mémoire qui nous permet de faire du vélo sans effort, sans se concentrer sur le fait de pédaler). C’est une mémoire de l’ordre de l’habileté.

D’autre part, la mémoire des conditionnements émotionnels.

Je ne sais pas si vous avez vu la série « the sinner » mais la personnage principale tue quelqu’un sur la plage avec un couteau alors qu’à la minute d’avant elle était en train d’éplucher tranquillement un fruit à son fils.

Sauf qu’en fait, elle avait entendu une musique pour laquelle on découvrira qu’elle a été conditionnée émotionnellement. Si vous regardez la série, vous découvrirez pourquoi.

 

conditionnement émotionnel émotions the sinner série psychologie thriller

 

Lorsque nous étudions les conséquences de la mémoire familiale sur la psychologie, nous nous penchons plus sérieusement sur les souvenirs et les réflexes émotionnelles. Ces derniers échappant évidemment aux individus vont être l’objet principal de la psycho-généalogie.

 

 

3. Le conditionnement émotionnel

 

Il correspond à un lien fort entre créé entre une situation mémorisée et une émotion. Il suffit parfois de ressentir un seul des éléments de cette situation (un ton, une voix, une voix, une image, une musique) pour activer instantanément une émotion qui lui est liée.

L’exemple le plus connu est la madeleine de Proust.

 

madeleine de proust émotions mémoire

 

 

L’émotion de plaisir vient suite à une situation sans que cela passe par la réflexion :

« mais à l’instant même où la gorgée mêlée de miettes du gâteau toucha mon palais, un plaisir délicieux m’avait envahi, isolé, sans la notion de sa cause »

 

La réflexion vient ensuite. Elle permet de connaître la cause de cette émotion de plaisir :

« Dix fois il me faut recommencer. Et tout d’un coup le souvenir m’est apparu. Ce goût c’était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin ma tante Léonie m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul »

 

 

 

4. Quand les émotions deviennent des pathologies traumatiques. 

 

Je vais vous donner des exemples de pathologies émotionnelles :

 

L’anxiété pathologique

C’est lorsqu’une émotion comme la peur se dérégule complètement. Alors que justement la peur est là pour nous réguler face au danger. Il s’agit clairement d’un dysfonctionnement qui donne, selon les cas, les pathologies suivantes :

  • l’anxiété généralisée

 

  • la phobie. C’est lorsque la peur est permanente et excessive sur évidemment un point bien spécifique (les gens = l’agoraphobie, la promiscuité = la claustrophobie, etc.)

 

choqué émotions peur

 

 

  • les TOC (troubles obsessionnels compulsifs). C’est lorsque la peur est excessive et qu’on tente de la contrôler par des rituels qui nous dépassent

 

  • Le stress post-traumatique. C’est une peur qui est réactivé en permanence et intensément

 

 

La mémoire traumatique

A New York, les femmes et les hommes qui ont vécu de près l’attentat contre les Tours Jumelles ont une mémoire traumatique liée à cet événement.

Ils associent toute image de ciel bleu au traumatisme qu’ils ont subi ce matin-là. D’autres revivent ces événements lorsqu’ils sentent la moindre odeur de fumée.

 

11 septembre 2001 émotions

 

 

Je trouvais bien de commencer par illustrer ce qu’est la mémoire traumatique avec un exemple.

 

Lors d’un événement traumatique, tellement traumatisant, on capte et on ancre dans notre mémoire toutes les émotions annexes que nous avons eues à ce moment-là. Et par la suite, lorsque ces émotions annexes reviennent dans un tout autre contexte, nous ressentons physiquement la présence d’un danger…. qui n’existe en fait pas.

Ces sensations physiques sont très souvent la dilatation des pupilles, une augmentation de la pression artérielle, l’accélération du rythme cardiaque, les muscles qui se gonflent, etc.

 

L’apathie et l’inhibition émotionnelles

Trop d’émotions est une situation problématique. Mais trop peu d’émotions, voire pas d’émotion du tout l’est tout autant.

Cela peut avoir pour conséquence une humeur dépressive.

L’impact peut s’opérer aussi gravement sur les relations interpersonnelles.

Effectivement…

Comment être sur le même plan de communication quand on ne ressent rien… comme les autres. Compliqué de se comprendre dans ce cas.

 

 

Les émotions de seconde main

Exemple : un homme exprime de la colère au lieu de la tristesse si sa culture ne lui autorise pas l’expression d’une telle émotion

Autre exemple : nous culpabilisons d’être en colère contre quelqu’un ou nous avons peur d’avoir peur

 

Ce sont toutes les émotions qui sont en réalité la réaction à une émotion ou qui viennent « en lieu et place » d’une autre émotion.

L’anxiété de « seconde main » (ici c’est souvent angoisser qu’un moment de stress arrive) à répétition est un facteur de dépression.

 

Ce sont aussi les émotions qui font suite à une pensée que nous avons. Une pensée trompeuse. Et trompée par nos croyances ou par un traumatisme qui biaise cette pensée initiale.

 

 

 

Les émotions parasites 

 

C’est l’expression d’une émotion qu’on ne vit pas. Par exemple, les larmes de crocodiles d’un enfant. Ou encore, manifester de la colère pour manipuler.

Bien souvent, ces émotions parasites ont été acquis dans l’enfance et sont devenues inconscientes une fois adulte.

On se rend bien compte que la répétition d’émotions parasites peut devenir problématique sur le plan social. Car ce sera source d’incompréhension donc de frustration dans les relations.

Par exemple, séduire tout le temps pour avoir l’impression d’être aimé. Ou pleurer tout le temps pour avoir de l’affection. Etc.

 

 

5. Comment ces pathologies se transmettent-elles ?

 

Exemple avec Manon et Lucas

 

manon et lucas émotions

 

 

6. Comment les soigner ?

 

Une fois que ses émotions ont été identifiées, elles deviennent conscientes et l’individu peut les comprendre. Petit à petit, il va réaliser ce que signifie réellement les émotions « déréglées » qu’il ressent.

Et il ne doit pas pour autant arrêter d’exprimer ses émotions. Il doit simplement les exprimer de manière adaptée au contexte.

Très important ça !

ça ne se fera pas tout de suite. Petit à petit, il va réguler ces émotions-là pour qu’il n’y ait plus du tout d’émotions déréglées.

C’est un véritable travail sur soi. Au quotidien !

 

 

Conclusion

Les émotions sont puissantes mais pas insurmontables. Il suffit de les comprendre et de vouloir réellement les faire siennes pour qu’elles « sortent » de manière régulées.

Ces émotions sont tellement puissantes qu’elles se transmettent.

Soit par la mémoire comme nous venons de le voir.

Soit par ce qu’on appelle l’épigénétique…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.